Science CHIRONienne

Astrologie thérapeuthique


AVIS

9 février 2017: L'outil de recherche des noms d'astéroïdes du site "True-Node Astrology" est de nouveau NON disponible . Cependant, vous pouvez utiliser la liste du MPC  en utilisant la fonction Ctrl+F ou encore "Recherche" de votre fureteur... cette liste étant toujours à jour. 


Suivez-nous
Un livre... un site web
"La Lyre du Québec"

s'inscrit dans la continuité du livre

« Les Nouvelles Frontières de l’astrologie ».

Les Nouvelles Frontières de l'astrologie

articles.php?lng=fr&pg=441

(plan du site web)

 

Vidéo-conférence qui fut l'embryon du livre, et donc de ce site web.

C'est donc la meilleur forme d'introduction au contenu du site.

Vidéo-conférence - Un nouveau chantier symbolique - la microAstrologie

Les inspirations d'Antoine de Saint-Exupéry

Vidéos-conférence

Trois vidéos-conférence
extraits de


L'Être Cosmique


(cliquez sur l'image)

L'expansion
de notre conscience

 

Recherche sur le site



Bloc d'articles

Regroupement de différents articles touchant un sujet particulier

La musique céleste

Gustav Holst

Son oeuvre "Les Planètes"

holst2.jpg      

     

Visites

 450902 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Les Nouvelles Frontières de l'astrologie - Les inspirations de Saint-Exupéry

 

 

Les inspirations 

d'Antoine de Saint-Exupéry

imprègnent le livre 

" Les Nouvelles Frontières de l'astrologie" 

                                 

Lorsque j’étais enfant, l’un de mes livres que j’affectionnais le plus était une petite biographie d’Antoine de Saint-Exupéry écrit par Michel Manoll : Saint-Exupéry prince des pilotes. Étant très visuel, un Taureau solaire, j’adorais regarder les nombreuses illustrations couleurs qui agrémentaient ce petit livre. D'autant plus, qu'à cet âge mon rêve était de devenir pilote d'avion.[i]

 

[i] Manoll, Michel ~ Saint-Exupéry prince des pilotes. Avec 33 illustrations de Raoul Auger. 251 pp. Paris, Ed. G.P.. (Collection "Spirale"). 1961.

Assez bizarrement, ce fut, jusqu’à tous récemment, le seul contact que j’ai réellement eu avec l’histoire ou les écrits de Saint-Exupéry, alors qu’il y a seulement moins d’un an ( février 2006) que j’ai pris la peine de lire l’incontournable « Le Petit Prince » . Force est de constater que par cet écrit Antoine de Saint-Exupéry fut l’un des pionniers de la microAstrologie alors qu’à travers ce récit il nous initiait à l’univers des astéroïdes.

Dans mon mandala astrologique, l’astéroïde Saint-Exupéry se situe 27°29 Cancer tropical, formant une conjonction exacte à mon Uranus, la planète fétiche de l’astrologie. Par conséquent, ce duo entre en interaction avec la myriade d’astres qui se retrouvent en 3e décan dans mon mandala : Céres, la mère des astéroïdes, Vénus, Pluton, Neptune et la Lune. 

 

C’est possiblement pour cette raison que les pensées d’Antoine de Saint-Exupéry se sont constamment imposées à mon esprit depuis que le projet d’écriture de ce livre a germé.

 

 

La première est assurément l’une de ces plus connus …

« Voici mon secret, il est très simple : on ne voit bien qu’avec le cœur. 

L’essentiel est invisible pour les yeux. »

Dès que le lecteur feuillette les premières pages de ce livre, cette pensée l’accueil, puisque l’exploration des nouvelles frontières de l’astrologie nous introduit aux éléments de la psyché solaire imperceptibles à nos yeux. L’émergence dans notre conscience de ces nouveaux éléments céleste nous permet alors d’entrevoir différemment la structure global de notre système solaire et d’établir des liens avec les multiples dimensions subtiles constituant la psyché de l’être humain.

« Le véritable enseignement n’est point de te parler, mais de te conduire. »

Cette pensée, que l’on retrouve au niveau de l’Introduction, contient l’essence même de la raison d’être de ce livre, soit d’être un guide d’accompagnement, une carte, comme le mentionne si bien Gérard Sorée en parlant ainsi de ce livre :

[...] L'effet de ton livre sur moi est très apaisant, restructurant, car il explique, mais en donnant une cartographie, et que ferait un capitaine pour mener sa barque s'il n'y avait les feux et les étoiles la nuit, s'il n'avait une carte pour positionner son navire par projection de ces repérages. Ton livre propose une carte géographique avec définition/rôle et la dynamique des différents « pays ».[...]

« C’est comme cinq cents millions de grelots … »

Cette pensée introduit la 1e  partie, qui présente certains principes nous permettant d’insérer méthodiquement dans notre mandala astrologique les planétoïdes et les astéroïdes, qui eux, se compte par millions.

Les propos du petit prince c’était imposée d’eux même, si on peut dire, lors de l’écriture du Mercuriel n° 33 (octobre 2003), qui fut le germe à l’origine de ce livre. Je vous ramène l’anecdote, que j’ai appelé à l’époque « L’INSPIRATION D’ANTOINE ».

Au départ d’un ton plutôt sec et sans saveur il possédait le nom très évocateur de « Les astéroïdes, aspect astronomique ». Mais un appel à l’aide pour trouver un nom plus savoureux fut lancé. Et Mireille Perlot, qui était au bout de la clochette d’Univers-site, et qui de plus disposait d’une copie du texte, se mis à « pondre » une série de titres : « Essaim dans le ciel : les astéroïdes », « Les vestiges du système solaire », « La saga céleste », « Grains de sable, poussière d’étoiles ». Et soudain, l’astéroïde n° 2578 ~ Saint-Exupery, qui transitait sur le troisième degré du signe de la Balance, s’imposa à son esprit par l’entremise de son ascendant qui se situe au troisième degré du signe de la Vierge (quoi d’autres pour les astéroïdes). Alors, Mireille me retransmet son « inspiration » de ce moment magique : « CINQ CENTS MILLIONS DE GRELOTS ». Elle me dit : « c’est du Petit Prince ». Inutile de vous dire que ce fut le « déclic » qui s’imposa à mon Mercure situé également sur un troisième degré, celui du signe du Gémeaux. C’était « LE » bon titre pour ce Mercuriel, soufflé à l’oreille de Mireille directement par Antoine de Saint-Exupéry. Lui qui m’avait déjà illuminé auparavant par cette phrase qui sert d’inspiration à ce Mercuriel : « Voici mon secret, il est très simple : on ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. ».

« L’illumination

n’est qu’une vision soudaine par l’Esprit, 

d’une route lentement préparée. »

Pour que les énergies subtiles se dévoilent et émergent de notre subconscient et de la supraconscience, il est nécessaire qu’il se produise une certaine forme d’ILLUMINATION. L’enseignement spirituel affirme que toutes les formes de révélation émergent d’abord dans la conscience de l’humanité sous la forme la plus matérielle et la plus dense, puisque l’expansion de notre conscience peut se réaliser uniquement par l’acquisition de « connaissance » qui nous permettra de nous élever vers la « Sagesse », là où l’on découvre notre Graal, notre centre unificateur. La VOLONTÉ-D’ILLUMINER est donc ce moteur qui nous pousse à accroître la « connaissance » de soi, et donc de repousser les limites de notre conscience. 

  Cette pensée de Saint-Exupéry servit de pensée introductive pendant une longue période sur mon ancien site MSN – Astroric – L’Éveil. Elle sert maintenant à introduire la 2e partie du livre qui traite de notre quête du centre unificateur et nous laisse entendre que le chemin de cette quête est déjà tout tracé. À nous de cheminer et de retrouver tout au long de notre parcours les éléments célestes qui le balisent. En suivant notre fil d’Ariane, nous pourrons ainsi évoluer dans ce labyrinthe et retrouver notre chemin qui nous ramène vers le divin.

« Peut-être que l’amour,

c’est ce mouvement

par lequel je te ramène doucement vers toi-même. »

L’enseignement spirituel mentionne que l’aspect dominant émanant de la volonté divine qui s’exprime à travers notre système solaire est l’expression du second aspect de la divinité reliées au second rayon d’énergie, celui de l’Amour-Sagesse. Cette énergie est la source fondamentale de la « dualité » qui affecte le vécu et l’expérimentation de l’âme-esprit en incarnation dans un corps matériel. À la base, cette énergie exprime la volonté d'unifier, de synthétiser, de produire la cohérence et l'attraction mutuelle, ainsi que d'établir des affinités. Elle résume donc la Volonté de réunifier en un seul TouT les multiples composantes de notre psyché, ou Soi, ce qui ne peut être réalisé que par une prise de conscience favorisant l’expansion de celle-ci.

Pour cette raison, la pensée de Saint-Exupéry, extrait très justement de « Terre des hommes », introduit la 3e partie de cet ouvrage qui présente systématiquement les différents éléments célestes qui se sont manifestés matériellement à la conscience de l’humanité et qui constituent la psyché d’une entité d’ampleur incommensurable, notre système solaire, et qui nous ramène doucement vers la compréhension de soi-même et de notre participation active à l’évolution de la race humaine sur cette Terre des hommes.

« Il faut autour de soi, pour exister, des réalités qui durent. »

Cette pensée nous introduit à la 4e partie qui nous amène à s’interroger sur la possibilité que la connaissance scientifique et les croyances spirituelles de plusieurs cultures et tribus anciennes furent intégrer dans l’architecture de certains sites sacrés qui sont présents partout autour de soi, et qui sont les réalités que nos ancêtres ont souhaités qu’ils durent afin qu’ils puissent nous transmettre leurs connaissances de l’architecture cosmique.

« Que m’importe que Dieu n’existe pas !

Dieu donne à l’homme de la divinité. »

Quel magnifique pensée, extrait des "Carnets" de Saint-Exupéry, parfaitement adaptée au contenu de la 5e partie qui nous fait découvrir le mandala multidimensionnelle du microcosme qui constitue l’être humain ainsi que la divinité qui nous anime et vit en nous.

    

                  

« J'avais ainsi appris une seconde chose très importante: C'est que sa planète d'origine était à peine plus grande qu'une maison! »

Une grande majorité de noms attribués aux astéroïdes de la ceinture principale sont l’équivalent de monument commémoratifs érigés en l’honneur  d’individus respectés et reconnu par l’histoire pour avoir laissé leur trace dans la mémoire collective. Leur « savoir » constitue les vestiges de la connaissance ayant contribué à l’essor de l’humanité.

Antoine de Saint-Exupéry est l’un d’eux, et la communauté scientifique l'a reconnut en attribuant son nom à l’astéroïde n° 2578.

 

« Les grandes personnes aiment les chiffres. »

   

Son œuvre le plus populaire, « Le Petit Prince » fut également honoré à deux reprises.

 

« J'ai de sérieuses raisons de croire que la planète

d'ou venait le petit prince est l'astéroïde B 612. »

 

D’abord en nommant « Besixdouze » l’astéroïde n° 46610, ensuite en octroyant le nom de « Petit prince » au petit objet qui est le satellite de l’astéroïde Eugenia n° 45, même si ce n'était pas l'idée qui a guidé l'attribution de ce nom.

L'astéroïde du Petit Prince ~ Illustration courtoisie d'Anna Lorrai

 

 

Saint-Exupery ~ Besixdouze ~ Eugenia-Petit prince-S2004(45)1

Pour obtenir leurs éphémérides, cliquez sur l'image

 

« Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, 
mais peu d'entre elles s'en souviennent. »  

Oeuvre d'Arseno: "Le petit prince"

Cliquez sur l'image pour accéder au site d'Arseno

 

 

Antoine de Saint Exupéry

ANTOINE DE SAINT-EXUPÉRY

Ecrivain et aviateur français
Né à Lyon le 29 juin 1900
Décédé le 31 juillet 1944

Antoine de Saint-Exupéry fait son service militaire dans l'aviation avant d'entrer, en 1926, à l'Aéropostale. Son premier roman, 'Courrier sud' , est le fruit de ses premières années d'aviation. De 1929 à 1939, il assure des liens aéropostaux en Argentine, où il se marie. A la même époque, son deuxième roman, 'Vol de nuit', obtient le prix Femina. Après avoir été pilote de guerre, Antoine de Saint-Exupéry s'installe aux États-Unis où il écrit son roman le plus célèbre, 'Le Petit Prince'. Il participe au débarquement américain en Afrique du Nord avant de disparaître en avion dans des circonstances qui restent mystérieuses, le 31 juillet 1944. Il laisse un roman inachevé, 'Citadelle', considéré aujourd'hui comme la somme de sa pensée. Saint-Exupéry, humaniste et poète, reste inclassable.


 

 

 


Date de création : 17.10.2013 @ 21:58
Dernière modification : 17.10.2013 @ 22:57
Catégorie : Les Nouvelles Frontières de l'astrologie
Page lue 6079 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Merci

Son langage simple et la sagesse de ces propos,
font d'Omraam Mikhaël Aïvanhov un grand pédagogue de la spiritualité.

Il a su nous inspirer la Science Cosmique de l'Âme.

Sauf si annoté autrement, les extraits du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov que vous retrouvez sur le site de "La Lyre du Québec"
sont reproduits avec l'autorisation de Prosveta ©.

 


^ Haut ^