--------------------------- Pensée-semence ---------------------------  

...examinez la validité de mes enseignements comme vous examineriez la pureté d'une pépite d'or, en la frottant contre une pierre, en la martelant ou en la faisant fondre. N'acceptez pas ce que je dis par simple respect pour moi... Il ne s'agit donc pas de CROIRE, mais de SAVOIR.   Le Bouddha a dit...

Recherche sur le site



Suivez-nous
Vidéos-conférence

Trois vidéos-conférence
extraits de


L'Être Cosmique


(cliquez sur l'image)

L'expansion
de notre conscience

 

Bloc d'articles

Regroupement de différents articles touchant un sujet particulier

La musique céleste

Gustav Holst

Son oeuvre "Les Planètes"

holst2.jpg      

     

Visites

 753557 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

01. L'astrologie et l'astronomie, un tout -

 

 

Les Nouvelles Frontières de l'astrologie

Page 21


 

Partie I

Les planétoides et les astéroïdes

1. L'astronomie et l'astrologie, un tout.

     

« c'est comme cinq cents millions de grelots.. »

Antoine de Saint-Exupéry*

 

 C’est vers l’an 600 avant J.-C. que s’amorça, ce que l’histoire appelle, « l’affrontement philosophique grec », duquel émana l’héritage philosophique, religieux et scientifique de la pensée « occidentale » qui s’accumula au fil des siècles derniers. Les Grecs, principalement par les conquêtes d’Alexandre le Grand, assimilèrent les connaissances des civilisations anciennes des Chaldéens* et des Égyptiens. Leurs savoirs étaient composés d’un amalgame des connaissances spirituelles et scientifiques, au sens contemporain du terme, et partageaient un même objectif et les mêmes points de vue qui étaient animés par une passion commune : la communion avec le divin qui est présent en l’Être humain. Cependant, la forme de la pensée grecque s’orienta graduellement vers la prédominance d’une vision métaphysique de l’Univers qui écartait le mythe et qui se basait sur une physique du « bon sens ». Elle devint de plus en plus « mécanique », et, au fil des siècles qui suivirent, les Occidentaux en vinrent également à écarter la présence du divin dans l’interprétation des phénomènes physiques.

  Il émergea de cet héritage les influences qui vinrent marquer notre façon de penser, ainsi que la perception que l’on a de nous-mêmes. Nous ne percevions plus la présence du divin en nous, puisqu’elle était uniquement extérieure à nous. Ce phénomène entraîna une scission au sein de notre psyché collective, qui par définition est multidimensionnelle [1], favorisant ainsi la création d’un « voile » dissimulant une partie de la « réalité » à notre conscience. Le terme « réalité » est vaste, car il inclut l’univers matériel que nous percevons aussi bien que celui que nous ne percevons pas, et qui correspond à l’univers subtil ou virtuel.

  Ainsi naîtra l'incompréhension qui existe entre les dogmes scientifiques et les dogmes religieux, puisque les uns sont fondés sur les certitudes d’une réalité visible et les autres sur les certitudes des réalités invisibles, chacun, privilégiant un aspect au détriment de l’autre, et donc, véhiculant chacun un point de vue incomplet.

  La "réalité" est donc ce qui comprend tout. Ce Tout étant assujetti à la vision que chacun d'entre nous a de sa propre réalité, et donc ce que l'on appelle "notre point de vue".

 


 

Vidéo-conférence extraite de la conférence "L'Être cosmique"
Bloc A - Le point de vue
Le géocentrisme vs l'héliocentrisme

 

[1] Multidimensionnalité : Ce qui possède simultanément des propriétés ou caractéristiques de plusieurs plans vibratoires ou niveaux de conscience. L’idée qu’il existe d’autres dimensions en dehors de notre monde tridimensionnel est maintenant un postulat fondamental de la physique théorique.

 

 

 


 

 


Date de création : 24.08.2023 @ 00:32
Dernière modification : 24.08.2023 @ 00:46
Catégorie : 01. L'astrologie et l'astronomie, un tout
Page lue 120 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


La bannière de la paix

Pour être en « harmonie », il faut d'abord « s'accorder »,

et notre diapason est l'énergie qui émane de la constellation de La Lyre

BannierePaix.jpg

Si on se réclame en faveur de la paix,

alors la seul bannière

que l'on devrait agiter

est celle de la Paix,

symbole de l'unité mondiale.

 


Merci de votre visite

 

 

Rûmi

Bien que les chemins

de la recherche

soient nombreux,

la recherche

est toujours la  même.

 

Son langage simple et la sagesse de ces propos, 

font d'Omraam Mikhaël Aïvanhov

un grand pédagogue de la spiritualité.

 

 

Il a su nous inspirer la Science Cosmique de l'Âme.

 

Matsuo Bashô

matsuo_basho.jpg

Ne marche pas

sur les traces des anciens;

cherche ce qu'ils

cherchaient

Sauf si annoté autrement, les extraits du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov

que vous retrouvez sur le site et les publications de "La Lyre du Québec"

sont reproduits avec l'autorisation de Prosveta ©.


 


^ Haut ^